Implications

Réduire la vulnérabilité aux inondations et à l’érosion associées aux changements climatiques pour des communautés riveraines du tronçon fluvial du Saint-Laurent

Quatre tables de concertation régionales (TCR) du Québec, dont la TCR du Haut-Saint-Laurent – Grand Montréal,  participent à un projet de recherche intitulé « Réduire la vulnérabilité aux inondations et à l’érosion associées aux changements climatiques pour des communautés riveraines du tronçon fluvial du Saint-Laurent ». Ce projet s’inscrit dans le cadre du volet fluvial de la mesure 2.6 du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec (MELCC), qui vise à évaluer les vulnérabilités et les risques liés à l’évolution des côtes et des rives dans un contexte de changements climatiques, dans le but de faciliter la mise en œuvre d’actions préventives. Cette mesure s’applique à l’ensemble du territoire québécois bordant le fleuve Saint-Laurent, tant en milieu fluvial que maritime.

 Le projet s’appuie sur une collaboration entre Ouranos, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques, l’Université Laval et les coordonnateurs des tables de concertation régionale qui ont été sollicités pour faciliter le lien avec les acteurs sur le terrain. Il vise à analyser l’évolution passée et future des facteurs hydroclimatiques qui influencent les processus d’érosion des berges et les inondations en lien avec les changements climatiques et à identifier les besoins des communautés riveraines pour réduire leur vulnérabilité à ces aléas. L’Université Laval dresse le portrait de l’érosion des berges et des processus en cause alors que le MELCC évalue les zones à risque d’inondation en climat actuel et futur.

Designed by UOUApps
TCR Haut-Saint-Laurent – Grand Montréal © All Rights Reserved.2020